pixelvide
Accueil : / Nos métiers / Opérations / Cryogénie


pixelvide

Obturation Cryogénique

 

PLS CONTROLE réalise régulièrement cette méthode sur des conduites en acier noir et inox tels que pipe line, gazoduc, feeders de diamètre < à DN 600

 

L’objectif de ce procédé est d’obtenir des résultats concrets dans des opérations telles que recherches de fuites, remplacement de tronçons défectueux, épreuves hydrostatiques, mise en place d’accessoires ou leur remplacement (vannes, etc…)

 

C’est une technique, voisine du tronçonnement, obtenue artificiellement en créant localement un obturateur interne dans la canalisation.

 

Mise en œuvre grâce à une boîte de congélation adaptée au diamètre extérieur du tube qui forme l’enveloppe de refroidissement, dont la fabrication dépend des dimensions, de la nature du métal, et des caractéristiques spécifiques du fluide transporté.

 

Principe de la méthode

 

Le procédé consiste à utiliser les frigories d’un composé cryogénique (azote liquide à – 196°C ou CO2 à – 60°C) pour les transmettre au fluide contenu dans la canalisation.

L’objectif est de créer un bouchon interne dans la tuyauterie après solidification du fluide refroidi.

 

Mode opératoire

 

Un contrôle préalable d’épaisseur de la canalisation est recommandé.
L’absence de circulation d’eau est souhaitable.
Il est nécessaire de faire chuter le plus possible la température au point de congélation.
Le caisson de congélation sera installé si possible dans une zone hors soudures.
L’étanchéité du caisson sera assuré par un joint de type thermostatique.
Injection d’azote liquide ou passage de CO2 dans le fond du caisson avec dégagement sous forme gazeuse puis en phase liquide afin d’éviter tous chocs thermiques pendant la mise en froid.

 

Consommation

 

Evaluée à partir des abaques PLS Contrôle.
Les paramètres nécessaires à l’évaluation sont : diamètre, nature du fluide, débit, température, position (horizontale ou verticale) et durée des travaux.

 

Essai de formation du bouchon

 

La vidange aval sur le réseau existant sera effectuée pour vérifier l’absence de passage de fluide dans la zone congelée.
La mise en pression d’un côté du bouchon sera faîte pour confirmer la formation du bouchon et tester la tenue du bouchon.

 

Maintien des bouchons

 

Le temps de maintien prévisionnel du bouchon sera adapté à la durée des travaux. Les quantités de fluides réfrigérants sont néanmoins calculées pour une durée supérieure.

 

Décongélation

 

Après arrêt d’injection du fluide réfrigérant, la décongélation se fera naturellement, à température ambiante.
Le bouchon reste en place pendant une durée significative liée aux paramètres de l’opération avant le passage du fluide.

 

Contrôle des températures et du volume

 

L’isotherme 0°C (limite physique du bouchon à l’extérieur du caisson) sera suivi par thermomètre à contact.
Le suivi de la consommation sera assurée par vérification périodique de la jauge de la citerne ou / et par contrôle visuel du niveau du caisson.

 

Temps estimatif pour formation du bouchon

 

Suivant les abaques PLS CONTROLE et les paramètres de l’opération.